Au nom du président de la République, le premier ministre Kassory Fofana a, ce lundi, 28 septembre, procédé à la pose de la première pierre des travaux de construction des logements sociaux dans le cadre du projet, « un toit pour chaque famille ». Cette  activité qui a été suivie en direct par le chef de l’Etat depuis le palais présidentiel,  marque le démarrage des travaux de construction de 10 mille logements dans les zones de Conakry, Kindia, Mamou, Kankan et Nzérékoré.

Le site de Sonfonia-Lac qui a abrité cette cérémonie de lancement des travaux, fait une superficie de 49 hectares. Cinq promoteurs ont été retenus pour y construire 6 mille logements de 2 à 3 chambres et dont les coûts sont fixés à partir de 200 millions de francs guinéens.

Prenant la parole au nom des 12  promoteurs immobiliers retenus pour cette première phase, parmi plus de 30 postulants au terme d’un processus de sélection, Kerfala Personne Camara (KPC), PDG du groupe Guicopress a d’abord reconnu que les secteurs publics et privés ont peiné depuis trop longtemps à répondre aux besoins sans cesse croissant de logements décents au profit de la population guinéenne.  Avant de faire savoir que « c’est à partir de ce constat, que monsieur le président de la République, et dans le but de réduire un déficit qui se creuse d’une année sur l’autre en matière de production de logements sociaux, que le gouvernement guinéen, agissant sous votre leadership et votre vision éclairée, s’est assigné le noble objectif prioritaire, de s’attaquer à cette problématique, en produisant chaque année, des logements sociaux en nombre suffisant. Explorant sur ce fait, toutes les voies et moyens pour répondre aux aspirations des Guinéens, aboutissant ainsi à proposer des solutions adaptées aux besoins. Sachant bien que le secteur privé, malgré toute sa volonté, n’a pas la possibilité de parvenir à lui seul à conduire un tel déficit sans l’intervention de l’Etat ». 

Selon lui, « la forte croissance démographique, une offre d’hébergement inadaptée, la hausse continue des prix des matériaux de construction et du foncier, sont autant d’handicaps qui ont conduit à grossir progressivement le nombre des Guinéens incapables au jour d’aujourd’hui de se loger décemment que ce soit en accession directe ou en location… Le groupe Guicopres, à travers sa filiale Kakandé IMO, s’est engagé avec force et enthousiasme dans l’accompagnement des initiatives du gouvernement, et de l’AGUIFIL ». 

Après avoir visité un des bâtiments témoins construit par  “Kakandé IMO” du groupe Guicopres, le premier ministre, chef du gouvernement, Kassory Fofana, s’est, dans son intervention, penché sur le caractère multidimensionnel de ce projet. « Il permet de sortir les Guinéens de leur précarité en termes de logement et de réduire les gaps entre l’offre et la demande du logement dans ce pays. Il permet aussi de booster l’économie en ouvrant tout un pas nouveau de BTP qui va prendre une croissance et permettre au PIB national de croître de façon plus importante. Encore une fois quand le bâtiment marche bien, l’économie marche bien. Nous espérons tirer de ce nouveau pan une croissance additionnelle d’un ou deux points de l’économie », a souligné Kassory Fofana. 

« À travers ce programme, poursuit-il, sur les 12 ou 15 builders (constructeurs), il y a au moins 12 ou 13 qui sont Guinéens, pour créer la richesse en Guinée et permettre aux Guinéens de s’approprier cette richesse et de la démultiplier (…). Mais au-delà de tout, ce programme va permettre à nos artisans, d’autres sous-traitants ( les ouvriers) à avoir du travail. Donc c’est un nouveau pan de l’économie pour permettre de réduire le chômage, notamment des jeunes ».

S’exprimant à travers une visioconférence, le président Alpha Condé a fait savoir que « l’Etat a consenti d’énormes efforts à travers des arrangements fiscaux et douaniers et facilité l’accès aux crédits immobiliers, ainsi que la mise à disposition gratuite du foncier. Ces mesures ont contribué à considérablement réduire le coût de construction de ces logements, favorisant ainsi l’accès pour chaque famille guinéenne à un toit ». Avant d’inviter les fonctionnaires à souscrire massivement à ce programme à  travers la plate-forme de souscription en ligne ou auprès du département ministériel. « Ceci permettra, dit-il, de définir avec plus de certitude le nombre de logements à réaliser selon leurs désirs ».

Par ailleurs, le chef de l’Etat a exhorté l’ensemble des promoteurs immobiliers à faire preuve de rigueur et à veiller au strict respect des normes architecturales et urbanistiques en vigueur. « J’invite le premier ministre, le ministre de l’habitat et le directeur de l’AGUIFIL à poursuivre les réformes du secteur et assurer la mise en œuvre de cet ambitieux programme », a-t-il conclu.

Cette cérémonie a pris fin par la signature des conventions entre l’Etat et les promoteurs immobiliers, la pose solennelle de la première pierre et la visite des stands des entreprises concernées par ce projet.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com