Le Président Condé et le ministre marocain des Affaires Etrangères, Salaheddine Mezouar à Sèkhoutoureya (archives)

 

Conakry, 31 mars 2015 Le Gouvernement guinéen se félicite du choix par le Maroc de 100 étudiants guinéens retenus pour l’Institut Mohamed VI de formation des Imams.

Ce centre est un élément clé dans les efforts en cours au Maroc pour promouvoir la modération religieuse et la tolérance comme un bouclier contre l’extrémisme dans la région. En plus des étudiants marocains inscrits, l’Institut de formation des imams accueille actuellement 447 étudiants étrangers en provenance du Mali, de la Guinée et de la Côte d’Ivoire.

D’une capacité pédagogique de 1.000 places, le nouvel institut (28.687 m2), dont les travaux de construction ont été lancés par le Souverain le 12 mai 2014, comprend un pavillon pédagogique qui abrite les amphithéâtres, des salles de cours d’informatique, une salle polyvalente, la mosquée ‘’Al Oukhoua Al Islamiya’’, et une bibliothèque dotée d’un fond documentaire riche et varié, mobilisant des investissements de l’ordre de 230 millions de dirhams (23,3 millions USD).

En dehors de la volonté de raffermissement des liens bilatéraux maroco-guinéen sans cesse exprimée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le Président Alpha Condé, l’Institut qui vient d’être créé répond au souci de rapprochement des pays de la Oumma Islamique.

« Nous apprécions à leur juste valeur les relations de coopération existant entre le Maroc et la Guinée. Ce pays frère a toujours été à nos côtés pendant les moments difficiles, il est solidaire avec nous dans la gestion de la crise Ebola. Je remercie Sa Majesté pour son soutien constant », a déclaré aujourd’hui le Président Condé.

Le Gouvernement guinéen se réjouit de l’excellence des relations existant entre le Maroc et la Guinée.

 Le Porte-parole du Gouvernement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici