Le ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, Mamoudou Nagnalen Barry, a animé une conférence de presse, ce vendredi 15 avril 2022 à Conakry. A cette occasion, le ministre a parlé de la situation de la SOGUIPAH.

« La SOGUIPAH a été mal gérée ces dernières années et qui n’est pas bien gérée actuellement. Une entreprise qui n’a pas tenu de conseil d’administration près d’une dizaine d’années même pendant une seule année c’est parce qu’elle n’est pas bien gérée. Le Président de la République nous a interpellés hier lors du conseil des ministres. Il a demandé aux ministres de tout faire pour qu’il y ait un conseil d’administration de toutes les entreprises publiques car sans conseil d’administration une société publique ne peut pas vivre un jour », a déclaré le ministre d’entrée de jeu.

Selon lui, « la Soguipah c’est une société qui a un effectif très grand par rapport à ses besoins. C’est une entreprise qui n’a pas simplement besoin des réformes mais d’une révolution. On doit rompre complètement de la manière dont la Soguipah est gérée. C’est une entreprise qui a du mal à payer ses planteurs, c’est choquant. Quand tu plantes l’hévéa tu dois d’abord saigner et faire d’autres travaux et tout attendre six mois avant d’être payé ».

Plus loin, Mamoudou Nagnalen Barry, soutient qu’ils sont conscients de la situation de la SOGUIPAH. « Nous sommes une équipe qui veut trouver des solutions graduelles au problème. On n’est pas pressé », souligne-t-il.

« Nous sommes conscients des problèmes de la Soguipah. C’est une société qui est aussi importante qu’un ministère, elle est plus grande que beaucoup de ministères on ne peut pas prendre ça à la légère, le président, le premier ministre ne prennent pas cette situation à la légère, soyez rassurés que la situation va commencer à se redresser. Elle a déjà commencé », a insisté le ministre de l’Agriculture.

Bhoye Barry pour guinee7.com 

00224 628 705 199