Mardi, les militants du Parti de l’unité et du renouveau (P.U.R) ont manifesté dans les rues de la commune de Dixinn. Ils réclament l’agrément de leur formation politique depuis 2020. « Vous n’êtes pas sans savoir que depuis août 2020, nous avons remis toute la documentation légale pour être comme un parti. Mais avec l’ancien système, on n’a pas pu être rétablis dans nos droits », a fait savoir Louda Baldé, président du P.U.R.

« Au mois de janvier, à mon fort étonnement, je vois le gouvernement de Mamadi Doumbouya donner l’agrément à certains partis politiques mais pourquoi pas nous? Donc, je suis parti au ministère, je me suis rendu compte qu’on est victime de notre véracité à travers nos discours pour que le Colonel Mamadi Doumbouya s’en sorte dans l’honneur », a-t-il ajouté.

« Donc, ils ont mis un pied sur l’agrément du PUR. On a utilisé tous les recours légaux qui étaient en notre possession mais impossible. Silence radio au niveau du ministère ! Si nos documents avaient des problèmes, c’est à eux de nous dire qu’est-ce qui ne va pas. Mais le fait qu’ils ont reçu des instructions de nous mettre à l’écart, il a été obligé d’exécuter les ordres. Donc, aujourd’hui, nous avons réuni nos militants et sympathisants, marcher pacifiquement pour scander l’obtention de notre agrément. La détermination qu’on a, c’est la même détermination que le Colonel avait en enlevant le président Alpha Condé au pouvoir. On a la même détermination jusqu’à ce que nous soyons rétablis dans nos droits. Je parle le nom du Colonel Mamadi Doumbouya, parce que c’est lui le CNRD. C’est lui qui donne des ordres », a insisté Louda Baldé.

Pour les prochains jours, Louda Bah, annonce que ses militants feront des sit-in devant la présidence de la Transition, le palais du peuple et plusieurs autres espaces publics pour réclamer l’agrément de leur parti.

Bhoye Barry pour guinee7.com 

00224 628 705 199 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.