« Réconcilier la CENI avec elle-même », c’est l’une des plus grandes priorités annoncées par Kabinet Cissé à son arrivée à la tête de la commission électorale nationale indépendante. Face à la presse ce mardi 4 août, soit 3 mois après son élection à la tête de cette institution, le président rassure que désormais « tous les commissaires… travaillent ensemble la main dans la main ».

« Tous les commissaires, quelle que soit leur divergence d’opinions, travaillent ensemble la main dans la main. Je peux être en désaccord avec vous, mais ce qui nous unis, nous le faisons. Je crois que depuis que nous avons commencé le processus, c’est ce qui se montre. Tous les commissaires dans l’ensemble, y compris la personne de la CENI sont en train de travailler vers l’organisation du scrutin », a-t-il déclaré.

« Pour ce qui concerne les préoccupations soulevées par certains collègues, poursuit-il, nous sommes en train d’y travailler. Personnellement je me suis engagé à être à l’écoute de tous les collègues (…). Et aujourd’hui cette mosaïque autour de la table montre que nous sommes une famille, que la CENI est en train de travailler ensemble ».

Mohamed Soumah pour Guinee7.com