Le processus de paix écorché en Casamance

Salif Sadio, chef de la rébellion du MFDC, n’écarte pas une reprise des violences dans le sud du Sénégal. En cause : les opérations de l’armée dans la région suite au meurtre de coupeurs de bois.

Lire la suite …

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.