Aly Touré

Ce jeudi, l’ancien ministre de la Sécurité, Albert Damantang Camara, a bénéficié d’une liberté  assortie d’une caution d’1 milliard de francs guinéens ; cependant le procureur spécial près la Cour de répression des Infractions Économiques et financières, Aly Touré s’est opposé à la décision.

Il revient désormais à la cour suprême de trancher, nous dit-on. En attendant, en attendant l’ancien ministre d’Alpha Condé restera à la maison centrale de Conakry.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com