La quasi-totalité  des activités socio-économiques reprennent dans la ville des agrumes, ce lundi 23 mars 2020, au lendemain du double scrutin qui a enregistré quelques cas d’arrestations des membres du FNDC, des dégâts matériels dans certains bureaux de vote et des blessés.

Ce lundi matin, le calme s’installe dans la ville des agrumes située à 150 km de la capitale Conakry. La circulation morte hier devient normale. Les banques et assurances sont ouvertes. Au grand marché, les femmes  font les emplettes. Seulement quelques boutiques et magasins sont fermés dans le centre-ville. Un seul pick-up de la gendarmerie est stationné au carrefour du centre commercial CFAO (poumon  de l’économie) de la cité. Les quartiers Sambayah, Wondy, Solia et Filigbé reconnus comme des fiefs de l’opposition sont aussi calmes ce lundi matin.

A noter que les opérations de dépouillement du vote se poursuivent dans la ville des agrumes sans incident.

Joseph Bangoura pour guinee7.com

628388493