C’est en présence d’une foule immense, composée de militants et d’étudiantsvenus des quatre coins de la Guinée, que les 146 sections scolaires et universitaires du RPG Arc-en-ciel ont été validées, ce dimanche 16 juin, au siège du parti, à Gbessia.

La grande surprise du jour a été l’absence du président de la République, pourtantpressenti pour présider ladite cérémonie de validation.

Avant la validation des sections, le fauteuil prévu pour recevoir le président était déjà en place. Lors des discours de circonstances, les différents intervenants ont tous commencé par ” Son Excellence Monsieur le président de la République”.

Piqué par la curiosité, nous avons posé la question à Souleymane Keita, l’un desconseillers du président, qui nous a confié : « Il a des étrangers ; c’est lui qui m’adit de venir, j’ai reçu des instructions. Et même quand j’étais assis, j’étais en permanence en communication ».

C’est aux ministres Mory Sangaré, en charge de l’Education nationale et Marc Yombouno ainsi qu’à d’autre cadres de la présidence que la charge est revenue de présider la séance devant des militants.

Membre du secrétariat de la jeunesse du RPG Arc-en-ciel, Ahmed Sékou Mara, lors de la validation de ces sections, a aussi fait savoir le pourquoi de leur création : « Vous êtes d’accord avec moi que les élèves, les étudiants sont des futurs cadres de la nation, qui sont appelés à diriger demain. Regardez un cadre qui n’a pas une formation politique. Comment il va mettre en application un projet de société d’un parti politique ? C’est pour cela qu’il est important qu’on enseigne à nos élèves, à nos étudiants, quelle est la vision de RPG Arc-en-ciel, pour que demain, étantcadres, qu’ils répondent à nos préoccupations, qui est celui de développer la Guinée (sic) »

Secrétaire entrant de l’ensemble des sections universitaires et scolaires, Abdou Yansané s’est engagé : « Nous sommes conscients des rôles joués par les sections scolaires et universitaires au cours des grands évènements qu’à connus notre parti. Si nos ainés ont érigé les sections scolaires et universitaires en coordination nationale ; quant à nous, nous vous promettons, de porter le flambeau plus haut, en installant nos structures à l’extérieur du pays, pour le rayonnement du RPG Arc-en-ciel. En ce qui concerne le débat sur la nouvelle constitution, nous disons haut et fort, oui oui et oui ! »

Hakim Zézé Koivogui, conseiller à la présidence de la République, représentant du président, s’est exprimé en ces termes : « Nous allons demander à Son Excellence, le président de la République, d’écouter le cri de cœur de la jeunesse guinéenne,qui demande que le président accepte de doter la Guinée d’une nouvelle constitution, qui est l’avenir de notre pays. Au nom de la direction nationale du RPG Arc-en-ciel, le BPN, nous vous remercions sincèrement de l’organisation dont vous venez de faire preuve. Nous vous remercions, nous vous encourageons. C’est un combat qui a commencé, et il faut qu’on aille jusqu’au bout. N’écoutezpas les individus qui pensent que la constitution, c’est pour le président Alpha Condé. C’est pour vous, la jeunesse ; sachez que cette constitution, si le président n’avait pas fait cela, il aurait manqué à son devoir. Il faut qu’il dote la Guinée d’une nouvelle constitution, pour pouvoir terminer son œuvre qu’il a commencée. Vous qui êtes élus aujourd’hui, toutes les structures qui sont là, il faut persévérer, il faut vous réunir, il faut vous mettre ensemble, pour pouvoir réussir à notre mission. On doit être un seul homme pour envoyer ce pays de l’avant ».

Vraisemblablement convaincu, Abdoul Kouyaté, représentant des sections scolaires et universitaires de l’intérieur du pays, a estimé que : « « Nous affirmons Monsieur le président de la République, qu’il existe bel et bien de nos jours, les différentes structures dans les différentes préfectures de la République. C’est encore l’occasion pour nous de remercier les missions d’installation déployées à l’intérieur du pays et nos encadreurs. Nous, jeunes élèves et étudiants, avons compris que le bonheur socio-économique et éducatif se trouve avec le président bâtisseur, le Pr Alpha Condé. Cette adhésion totale des jeunes que nous constituons, s’explique à travers la réalisation de vos grands projets (…) Nous sommes convaincus que vous êtes le dragon sur l’échiquier politique de la Guinée. Nous serons les ambassadeurs dans nos communautés, nos familles, afin de sensibiliser sur ces nouveaux textes, sur la nouvelle constitution ». 

C’est par la remise de satisfécits au président de la République et à d’autres personnes que la cérémonie a pris fin.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici