Avant sa nomination, des rumeurs persistantes ont circulé au sujet d’un « licenciement » du nouveau ministre guinéen des Mines, M. Moussa Magassouba, de son poste de Directeur Général d’Anglogold Ashanti de Guinée (SAG) qui a fini par féliciter le nouveau promu en évoquant « une séparation à l’amiable ».

WESTAF MINING a mené une enquête qui révèle les dessous de cette histoire…

Contre le vœu de bon nombre de candidats au poste, M. Moussa Magassouba, ancien directeur général de la SAG (filiale du géant Anglogold Ashanti) a atterri au sommet du très stratégique ministère des Mines et de la Géologie.

Lui que la presse locale présentait comme un « licencié de la SAG », ce qui, selon certains commentateurs, était présenté comme une « anomalie » dans le gouvernement de transition, a décroché le « graal ».

WESTAF MINING a parcouru une lettre signée de M. Jasper Musadaidzwa, datée du 26 octobre 2020, signifiant à M. Moussa Magassouba la fin de son contrat.

« This letter serves to advise that your current contract of employment with Siguiri Gold Mine will end. Your last working day will be 30 November 2021 and last day on site will be 15 November 2021. As agreed, we will forego the contracted three (3) months’ notice period. », indique la lettre d’Anglogold Ashanti.

(TRADUCTION : « Cette lettre vous est adressée pour vous informer que votre présent contrat en tant qu’employé de la Mine d’or de Siguiri va prendre fin. Votre dernier jour de travail sera le 30 novembre 2021 et votre dernier jour sur site est fixé au 15 novembre 2021. Comme convenu, nous renoncerons au délai de préavis de 3 mois »).

Ladite lettre, qui révèle que le contrat de M. Magassouba devrait en principe finir le 14 juin 2022, poursuit en énumérant les conditions de séparations entre l’ex-Directeur Général de la SAG et le groupe Anglogold Ashanti.

Un autre document (une note technique adressée au Conseil d’administration du 3 novembre 2021), vu par WESTAF MINING, conseillait la « destitution » de celui qui allait être nommé ministre des Mines le 4 novembre 2021.

Les raisons invoquées étaient indiquées dans cette note technique. Morceaux choisis (points 4, 5 et 6) :

« Pendant le temps de M. Magassouba en tant que directeur général, la SAG n’a pas respecté son budget ou ses prévisions en ce qui concerne les exigences opérationnelles et techniques, les coûts, l’exploration ou la production ;

En outre, les relations communautaires se sont détériorées, ce qui a entraîné les récentes invasions de puits et les activités incessantes de l’orpaillage, qui ont eu un impact négatif sur la licence sociale de la SAG dans l’exploitation des mines. Les relations professionnelles se sont également détériorées.

Ces problèmes collectifs ont eu un impact négatif sur la performance de la SAG et sa capacité à générer des liquidités et à s’autosuffire ».

Mais celui qui est désormais le nouveau ministre des Mines n’est pas resté sans réaction. Selon nos sources, il a rejeté en bloc, dans une note de « clarification » adressée aux nouvelles autorités, tous les griefs adressés à son encontre.

Il estime que l’objectif affiché par la SAG, basé sur un budget de 357000 onces d’or était purement « politique ». Selon lui, Anglogold Ashanti a voulu faire miroiter de tels chiffres pour garder des « exonérations d’impôts ».

Magassouba indique dans sa note qu’il aurait averti sa direction que cet objectif était hors de portée de l’usine de la SAG, dans sa structure actuelle, et qu’il était plus raisonnable de tabler sur un budget de 303000 onces d’or.

Selon nos sources, un budget de 313000 onces sera finalement retenu. M. Magassouba a également déploré, dans la même note de « clarification », ses relations difficiles avec certains hauts responsables d’Anglogold Ashanti qui, selon lui, voulaient le pousser à quitter son poste.

Quoi qu’il en soit, alors que tous les regards étaient tournés vers l’identité du potentiel nouveau titulaire du poste de ministre des Mines, voici un aperçu d’un dossier qui s’est réglé en coulisses.

Le communiqué d’Anglogold Ashanti SAG, favorable à M Moussa Magassouba (voir ci-dessous), a été publié après sa nomination, mettant définitivement fin aux rumeurs.

Source: Westafmining 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.