Un groupe de journalistes rentrant de la couverture de la présidentielle en Haute Guinée, a été agressé par des jeunes armés de lance-pierre, de cailloux, de gourdins, de coupe-coupe ; à Tamagaly (Mamou). Surexcités, ils ont érigé des barrages pour interdire le passage à toute personne d’ethnie différente de la leur.  La voiture des journalistes ayant forcé le passage, a été fortement endommagée (photo) et un journaliste a pris un caillou dans le dos.

Focus de guinee7.com