Le gouvernement guinéen peut dormir tranquille ; les députés ont examiné et adopté le projet de loi de finances initiale 2021, ce mercredi 30 décembre 2020. Les prévisions de dépenses pour 2021 se chiffrent à 27.739.067.411.932 GNF.

Selon le rapporteur de la commission Affaires Économiques et Financières, du Plan et de Coopération à l’Assemblée nationale, « l’augmentation des dépenses par rapport à la LFR 2020 de 909,74Mds est imputable à la hausse des dépenses d’investissement pour 1.255,84 Mds (30,04%), atténuée par une baisse des dépenses courantes de 533,89 Mds (-2,81%) ».

Pour combler le déficit budgétaire qui s’élevant à 4.227.426.597.254 GNF, le ministre en charge des finances est autorisé :

  • A contracter des emprunts pour un montant de 7.220.526.442.380 GNF.
  • A recouvrer des créances sur les entreprises et autres redevables pour 255.060.748.000 GNF ; 
  • A procéder au remboursement du capital des emprunts pour un montant de 3.248.160.593.651 GNF, dont 1.988.282.632.651 GNF en emprunts intérieurs et 1 259 877 961 000 en emprunts extérieurs.

Lire l’intégralité du rapport de la commission des Affaires Économiques et Financières, du Plan et de Coopération.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199