Dans une interview qu’il a accordée aux journalistes ce samedi, à l’occasion de la plénière au cours de laquelle le volet recette de la loi de finances rectificative (LFR) 2019 a été adopté par la majorité des députés présents, le ministre de l’Économie et des Finances a donné une explication à la baisse constatée au niveau des impôts dans la répartition des régies financières, dans cette LFR 2019.

Selon Mamadi Camara, “les recettes au niveau des impôts, si vous constatez qu’il y a une certaine baisse, qui n’est d’ailleurs pas très grande, c’est qu’on est en train d’introduire de nouvelles méthodes de mobilisation de recettes fiscales, notamment avec la digitalisation. Au départ, cela peut entraîner quelques déperditions, mais à la longue on va davantage cerner les recettes au niveau des impôts”.

En outre, le ministre guinéen de l’économie et des finances, a également répondu aux critiques faites par certains députés sur la gestion de l’économie du pays.

“Il ne s’agit pas de mal gouvernance, il s’agit tout simplement d’efforts fournis par le gouvernement pour toujours qualifier son action dans le domaine budgétaire. Des efforts substantiels ont été faits afin d’améliorer la mobilisation des recettes”, a-t-il répliqué.

Avant d’ajouter : “sans même l’injonction des députés, nous-mêmes, nous voyons la nécessité de fournir des efforts.’’

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici