Les avocats d’Aboubacar Sidiki Diakité alias Toumba étaient en audience de référé pénal ce jeudi au tribunal de première instance de Dixinn. Cette procédure concerne la mise en liberté provisoire de leur client qui est en prison depuis plusieurs années pour l’affaire dite du 28 septembre.

Au sortir du procès qui s’est déroulé à huis clos, Me Lacinet Sylla qui estime que l’espoir est permis, a fait le compte rendu.

Selon lui, « ce qui est encore plus grave, c’est l’injustice, c’est la discrimination et l’indifférence dont il fait l’objet dans le cas de cette procédure. Ses co-accusés sont en liberté. Et il est le seul à être détenu ».

Avant d’affirmer : « Le dossier a été mis en délibéré. Nous nous réjouissons d’un élément, qui est d’ailleurs une première. Nous avions eu par le passé à organiser des procédures de référé, mais le directeur de l’administration pénitentiaire n’avait jamais comparu. Alors qu’il a toujours été assigné en tant que gardien des personnes qui sont en état d’incarcération. Mais le nouveau directeur a comparu aujourd’hui. Il a même pris la parole. Ça, c’est une avancée. Ça nous fait espérer. Et le procureur était là. On a débattu. L’affaire est mise en délibéré la décision peut être rendue vendredi le 18 ».

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com