Paru aux éditions Harmattan Guinée, ce livre de 75 pages a été officiellement présenté, ce mercredi 17 février. C’était au cours d’une cérémonie organisée dans un réceptif hôtelier de la place.

Dans l’ouvrage, l’auteur évoque des faits liés à actualité, tels que : Ebola, Coronavirus, migration, amour, qu’il met en scène dans un pays imaginaire qu’il a nommé “Mbara” (qui signifie en langue maninka “Chez-moi”).

Selon Bangaly Möba Camara, la rédaction de Mbara lui a été inspirée par sa mère. « Elle me conseillait beaucoup de façon directe et indirecte. Directe à travers les réalités ; et indirecte à travers les récits, les imaginations. Donc, son éducation m’a permis de mettre en place un ouvrage et transmettre quelque peu ses idées. C’est pourquoi, je fais un mélange entre la fiction et la réalité, pour essayer d’éduquer cette jeunesse guinéenne qui souffre à sortir vraiment d’un trou qu’elle essaye de creuser elle-même, parce que nous avons tendance à être emportés par les politiques ; et pourtant la culture peut faire beaucoup dans ce pays. Il ne faudrait pas se coller à la politique, il faut passer par la lecture… »

Enfin, il a lancé un appel à l’endroit du peuple de Guinée, pour « tenter le développement à travers la lecture et le livre ».

Mohamed Soumah pour Guinee7.com 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.