Dirigeants et employés de la Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS) ont mutuellement échangé, ce vendredi 15 janvier, les vœux du Nouvel an, à Conakry.

Cette cérémonie de réjouissances a débuté par la projection d’une vidéo montrant les moments forts de l’année écoulée.

Pour l’occasion, plusieurs cadres qui se sont fait remarquer par leur travail ont reçu des satisfécits et des cadeaux.

Après avoir apprécié les nombreuses réalisations faites par la direction générale, le secrétaire général du syndicat de la CNSS, Amadou Yankresse Keita, a égrené les attentes. « Nous vous demandons humblement des moyens de transport supplémentaires, compte-tenu de l’effectif, de l’attention particulière que vous porterez sur le cas des contractuels, ceux de la section Urgences, qui sont parmi nous, il y a de cela 6 ou 7 ans. Toute chose qui contribuerait à l’amélioration des conditions de vie et du travail. Merci Monsieur le directeur général, pour les actions », a-t-il dit.

Au nom de l’Amicale des femmes de la CNSS, Massiata Camara a remercié le directeur général de la CNSS. « En m’adressant à la Direction générale à travers son directeur, qui a été tout au long de l’année à l’écoute de nos sollicitations objectives, je voudrais m’en faire le porte-voix pour toutes les femmes travailleuses, de souhaiter les vœux les meilleurs de bonne année dans une santé de fer. Puisse Dieu, à travers nos prières, nous accorder Sa grâce pour un avenir meilleur. J’invite l’ensemble des travailleurs et travailleuses à la consolidation fraternelle et au renforcement de la solidarité, pour que chaque agent accomplisse la tâche qui lui est assignée »,j a-t-elle affirmé.

Quant au directeur général de la CNSS, Malick Sankhon, il a reconnu les difficultés de l’année 2020. Il a espéré que l’année 2021 « s’annonce avec beaucoup d’espoir pour notre institution qui, depuis plus de 60 ans, est au service des assurés sociaux ».

C’est à cet effet qu’il a indiqué qu’à l’aube « de la 4ème république, la CNSS, aujourd’hui plus qu’hier, est engagée à offrir aux travailleurs et à leurs familles une protection contre la précarité ».

Enfin, il a annoncé « l’ouverture prochaine du bloc de cathétérisme cardiaque, qui permettra une meilleure prise en charge des AVC de type coronarien ».

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com