Le ministère des Mines et de la Géologie a procédé, lundi 19 décembre 2016, à son siège, à la signature de la convention permettant aux sociétés minières  Managem et AVOCET Mining d’exploiter de l’or dans la préfecture de Mandiana.

Pour des détails, le ministre des Mines et de la Géologie, M. Abdoulaye Magassouba a indiqué que “cette convention porte sur la réalisation d’un projet de mine d’or dans la préfecture de Mandiana au compte duquel nous sommes avec les partenaires d’AVOCET qui étaient déjà là pour cette première phase de recherche, mais aussi de Managem qui est un groupe  minier historique du Maroc. C’est dans le cadre du renforcement de la coopération entre les deux pays, coopération soutenue par le Président de la République et le Roi du Maroc. Ce projet, nous l’espérons, va pouvoir apporter un plus au sous secteur de l’or dans le cadre de la diversification de notre production minière“.

M. Imad Toumi, Président Directeur Général de Managèm s’est dit “très heureux de pouvoir annoncer la signature de la convention minière pour le développement du projet de la mine d’or dans la préfecture de Mandiana“. Et d’ajouter : “Nous avions l’ambition de réaliser un grand projet qui est de développer une grande mine d’or et c’est environ une centaine de millions d’investissement pour la construire et la développer. Elle aura pour objectif de produire environ 100 000 onces et 3 tonnes d’or par an. Nous allons lancer dès aujourd’hui nos études de faisabilité qui vont durer pendant une année et permettront à court terme de lancer la construction de cette mine, nous espérons un démarrage de la production commerciale à l’horizon 2019. Etant un investissement très important nous espérons qu’il contribuera à générer de la richesse, plusieurs emplois directs et indirects et une aide à l’ensemble des populations avoisinantes. Le projet sera gagnant à la fois pour l’Etat guinéen, les populations mais également les deux partenaires AVOCET Mining et Managem.“

Egalement présent à cette cérémonie le Ministre du budget M. Mohamed Lamine Doumbouya a rappelé que “nous sommes signataires de ce projet, comme vous le savez dans le cadre du code des investissements, du code des douanes et des impôts, il y’a des avantages que l’Etat accorde à un certain nombre d’opérateurs pour leur permettre de prendre leurs activités. Par exemple quand ils vont commencer leur exploitation, ils auront un congé fiscal de 6 ans, mais comparé à 100.000.000 d’investissements cela vaut le coup. Le plus important pour nous c’est  d’attirer les investissements et de les domestiquer pour qu’ils développent les activités localement, c’est-à-dire, veiller à ce que les responsabilités sociétales soit respectées. Donc pour nous c’est un contrat qui répond parfaitement à nos attentes“.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici