Mandiana, 17 mai (AGP)- Les enquêtes vont bon train autour du viol et de l’assassinat de la jeune fille de 13 ans découverte, dimanche, 15 mai 2016, au quartier Oudiala, près d’un débit de boissons dans la Commune Urbaine (CU) de Mandiana, rapporte le correspondant de l’AGP dans la préfecture.

Les choses se précisent. Le présumé auteur du viol et de l’assassinat de la jeune fille a changé de voiture. Il se trouve actuellement dans une voiture de marque Renault de couleur bleue, immatriculée HG-1682. Il est en train de courir depuis cet acte ignoble commis dans la nuit du samedi, 14 à dimanche, 15 mai.

Le propriétaire de la voiture Peugeot 306 HG-3104-AC à bord de laquelle la jeune fille s’est embarquée dans la nuit du 14 au 15 mai avant d’être violée et tuée est bien Mamady Camara, Citoyen de Kounadou-Maréna à 18 Km de la CU de Mandiana. 

Interpellé par la Brigade de recherche de la Compagnie de la Gendarmerie Nationale, M. Camara a reconnu sa voiture. Il explique : «J’ai remis la voiture à mon chauffeur, répondant au nom de Alpha, pour le dépannage à Mandiana le samedi, 14 mai. Parti à Mandiana, le chauffeur n’est revenu qu’aux environs de 3 heures du matin le 15 mai. Le chauffeur m’a dit que la voiture n’a pas pu être dépannée et se trouve à la sortie de Mandiana».

Effectivement, la voiture a été retrouvée au lieu indiqué dans les explications, avec à son bord la bassine de mangues de la victime, sa paire de chaussures et son corps non loin de là.

Ainsi, le matin du 15 mai, vers 11 heures TU, le propriétaire de la voiture reçoit une convocation S/C du président du district de Maréna. Il prend rapidement sa moto pour venir répondre à l’appel de la Gendarmerie de Mandiana.

Se voyant bientôt rattrapé par son acte, le présumé auteur Alpha prend la seconde voiture de son patron, embarque sa femme et prend une destination, pour le moment, inconnue. C’est une Renault de couleur bleue, immatriculée HG-1682- A.

Les recherches sont en cours pour retrouver, arrêter et traduire le nommé Alpha en vue de faire la lumière sur cette affaire.

A rappeler, que suite à la découverte du corps de la jeune fille violée, des jeunes gens en colère, ont vandalisé et saccagé les débits de boisson, les maquis et motels dans la CU de Mandiana. Alors que le préfet et ses deux secrétaires généraux étaient en déplacement à Sansando, à 125Km de Mandiana-Centre, pour prendre part à la fête de l’eau, organisée par le Service National d’Aménagement des Points d’Eau (SNAP).

Source : AGP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici