Mardi 9 avril 2019, Son Excellence Monsieur Hideo Matsubara, Ambassadeur du Japon en Guinée, Monsieur Ousmane Karamoko Camara, président de l’Association des jeunes “Force Naturelle” pour le Développement de Manéah et les autorités locales et éducatives ont procédé à la pose de première pierre du Projet de construction du lycée de Manéah, dans la préfecture de Coyah.

Ce projet, d’un montant de 173 297 $ US (environ 1 500 000 000 GNF) financé dans le cadre des Dons aux micro-projets locaux contribuant à la sécurité humaine, va permettre la construction du premier lycée public de la Commune Rurale de Manéah. Ce lycée sera établi dans l’enceinte du collège de Manéah, avec la construction d’un bâtiment de 9 salles de classe et d’une direction de 4 bureaux avec leur mobilier, ainsi que la réalisation de 3 latrines.

La Commune de Manéah est actuellement dépourvue de lycée public, alors qu’elle accueille plusieurs écoles primaires et un collège. Elle connait également un fort développement urbain, dans la grande agglomération qui se renforce entre Conakry, Coyah et Dubréka mais sans que les services publics, et notamment les infrastructures scolaires, suivent le rythme. Ce qui oblige les collégiens (et leurs familles) à supporter de lourds frais de transport ou d’hébergement pour continuer aux lycées de Coyah ou de Conakry, ou à abandonner leur scolarité. Le lycée de Manéah permettra donc aux collégiens de poursuivre sur place leur enseignement secondaire.

Par ce projet, le Gouvernement du Japon poursuit son appui aux efforts du Gouvernement Guinéen pour l’éducation, afin d’assurer la base du développement du pays. C’est un des piliers des axes d’intervention du Japon en Afrique, tel qu’il ressort de la 6ème Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique (TICAD 6).

Depuis le début de sa coopération, le Japon a financé plus de mille salles de classe en Guinée.

 

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici