Dix-sept personnes poursuivies pour des faits de « participation délictueuse à un attroupement non autorisé » ont été libérées ce mardi par le tribunal de première instance de Dixinn.

Ces personnes ont été interpellées dans la commune de Ratoma à l’occasion des manifestations du FNDC.

Les personnes relaxées l’ont été pour « délit non constitué » par le juge Ousmane Simankan.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.