Conakry- Des mareyeuses de Guinée ont encore pris d’assaut la devanture du Ministère des Pêches, de l’Aquaculture et de l’Economie Maritime (MPAEM), lundi, 21 novembre 2016, pour, disent-elles, dénoncer l’envahissement du marché de poisson par des sociétés chinoises de pêche, rapporte le correspond près ledit Ministère.

Ces femmes ont entamé des manifestations de colère depuis vendredi, 18 novembre dernier, devant le département en charge des pêches, dans le but de rencontrer le ministre PAEM, M. André Loua en mission à l’intérieur du pays.

«Les sociétés chinoises de pêche nous livrent le carton de poissons à 250 mille francs guinéens, pour nous permettre de revendre à notre tour sur le marché. Mais, nous avons constaté, que ces mêmes sociétés sont dans les marchés en train de détailler le poisson au même titre que nous. C’est ce que nous voulons faire comprendre au ministre des pêches…», a expliqué une des mareyeuses en colère.

Ainsi, très tôt ce lundi, ces poissonnières ont barricadé la route menant au MPAEM, et qui passe devant l’Ambassade du Nigeria dans la commune de Kaloum. Elles entonnaient des chansons hostiles aux dirigeants du pays.

De retour de sa mission à l’intérieur du pays, le ministre de la PAEM, André Loua n’a pu recevoir les mareyeuses pour débattre de la situation.

Source : AGP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici