Les épreuves du Baccalauréat unique session 2021, pour la commune de Matoto, ont été lancées ce jeudi 22 juillet au Lycée Ahmed Sekou Touré, au quartier Aviation par l’honorable Fodé Soumah, vice-président de l’assemblée nationale.

Dans cette commune, 16 771 candidats affrontent ces épreuves, d’après Daouda Doumbouya, directeur communal de l’éducation de Matoto. « Au niveau de ma commune, j’ai 16771 candidats, dont 6 555 filles, repartis entre 38 centres. Il y a 571 salles retenues en tout et dans chaque salle, il y a deux surveillants par salle, c’est ce qui fait 1225 surveillants dans la commune de Matoto » a-t-il dit.

En lançant ces épreuves, l’honorable Fodé Soumah, 1er vice-président de la commission éducation à l’assemblée nationale les a exhortés à ne compter que sur leurs propres efforts. « Nous avions demandé dans la salle à ce que chaque candidat puisse se comporter conformément aux exigences des règlements généraux qui régissent les examens en République de Guinée. Ça veut dire que le candidat doit compter sur ses propres efforts, doit avoir de petits matériels à partir desquels il doit conduire son travail et ne doit se référer à personne. Quant aux surveillants, nous leur avons demandé, si les sujets sont individuels de faire en sorte que chaque candidat ait sa copie. Et nous leur avons également demandé de veiller strictement sur le comportement des candidats afin que personne, aucun candidat ne puisse introduire un document ou encore utiliser un téléphone malgré l’existence du détecteur », a-t-il invité.

Enfin, il a souhaité bon courage et du succès à l’ensemble des candidats.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.