Ayouba Condé

Pour la sixième fois, l’Agence nationale d’inclusion économique et sociale (ANIES), a lancé ses opérations de transfert monétaire pour le mois de juillet.

À Matoto, la plus grande commune de Conakry, ils sont 7 300 bénéficiaires à récupérer la somme mensuelle de 250 mille francs. Ceci dans le cadre de la mission de l’ANIES, à réduire la pauvreté dans le pays.

Selon, Ayouba Condé, responsable accompagnement communautaire de l’ANIES pour la commune de Matoto, « les opérations se passent globalement bien. En ce qui concerne la commune de Matoto, on a 24 quartiers qui sont concernés et 7300 bénéficiaires. Dans la commune de Matoto, nous avons 34 agents qui sont déployés et qui suivent le paiement ».

Aux environs de midi, il a indiqué qu’ils étaient, « pratiquement à 70% du taux de retrait ».

Mamadouba Camara

Domicilié au quartier Tombolia, Mamadouba Camara, retraité, nous a confié sa satisfaction. « C’est ma sixième fois d’avoir cet argent. Mais vraiment, cette somme a une grande utilité pour famille et moi. Je suis à la retraite. Cette somme nous aide à avoir un toit sur notre tête. Puisqu’à de nombreuses occasions, cet argent est tombé à pique au moment où on voulait me déloger. Mais je ne suis pas le seul. J’ai beaucoup d’amis qui parviennent à joindre les deux bouts grâce à cet argent », s’est-il réjoui.

Avant de demander à l’Etat, « de continuer avec ça. Je souhaite même, qu’ils augmentent la somme. Je suis vraiment content ».

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com