Matoto (Conakry), 04 avril (AGP)- Une audience publique parlementaire, organisée par le National Democratic Institute (NDI) sur financement de l’USAID et de l’Union Européenne à travers le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), s’est tenue, samedi, 04 avril, à l’Etat Civil de la commune de Matoto, a suivi la correspondante communale de l’AGP.

Placée sous le thème, ‘’Les députés à cœur ouvert avec les citoyens», cette audience a pour objectif, de promouvoir un mécanisme d’information et d’échanges entre les députés et les citoyens.

Dans sa communication, le directeur résident de NDI, Arsene Gbaguidi  a indiqué, que ‘’cela fait un mois et demi que NDI a entrepris cette activité, c’est-à-dire le compte rendu au niveau des députés vis-à-vis de leurs mandants qui sont les citoyens’’. Ajoutant, que ‘’cela permet  aux députés et citoyens d’échanger. Aux députés, pendant les vacances parlementaires, de profiter pour aller rendre compte du fruit de leur travail pendant les 12 premiers mois durant l’exercice parlementaire, car cela permet également aux députés de découvrir et comprendre les problèmes qui pourraient les opposer aux citoyens’’.

Le vice-président de l’Assemblée Nationale de Guinée, Saloum Cissé a, de son côté souligné, que ‘’pour certaines contraintes, les députés ne vont pas jusqu’au niveau de la base, surtout dans les sous-préfectures et autres. S’ils ont une structure de relai qui peut leur permettre de faire ces travaux sans relâche, cela les réconforte à plus d’un titre’’.

Le député uninominale de la commune de Matoto, Mohamed Aly Doumboya a, quat à lui, dit que ‘’sa préoccupation est que Matoto soit prospère, que la jeunesse de Matoto trouve de l’emploi, soit doter d’infrastructures surtout  routière, scolaire et sanitaire.

Les participants ont fait des recommandations, dont entre autres, l’implication des députés dans la lutte contre l’insécurité, pour le jugement des coupables du 28 septembre, le financement du projet Simandou, le contrôle de l’action gouvernementale, le vote des lois contre la vente illicite des produits pharmaceutiques, la multiplication des initiatives d’échange entre les députés et les citoyens en perspective pour l’emploi des jeunes.

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici