Le projet d’intérêt général dans le cadre du concours Déclics jeunes de Maxime Haba, 25 ans, a été récompensé par la  Fondation de France. Une prouesse pour ce jeune d’origine guinéenne. Lire ci-dessous le projet du jeune Haba.

« Une clinique pour lutter contre l’inégalité numérique »

Passionné par le numérique, Maxim suit des études de droit à Casablanca puis à Bordeaux où il fonde l’association Lextic. A la frontière entre le numérique et le juridique, cette organisation est constituée d’étudiants et de professionnels qui conseillent et orientent gratuitement les jeunes sur le plan juridique et administratif. Suite à son service civique à Bordeaux, il constate que les jeunes mineurs isolés vivant dans des squats sont « coupés du monde et n’ont aucune chance de pouvoir se réinsérer dans notre société 2.0 où le numérique règne en maître », s’ils ne maîtrisent pas ou n’ont pas accès à la technologie (tablette, smartphone…). Il décide alors de créer une « clinique numérique », pour former et sensibiliser les jeunes mineurs non accompagnés français et étrangers aux usages du numérique via des ateliers itinérants et les aider à apprendre le français.
Grâce à la bourse, Maxim achètera le matériel numérique portable nécessaire (ordinateurs, vidéoprojecteur…) pour réaliser les formations.

Source: Fondation de France