Le projet d’intérêt général dans le cadre du concours Déclics jeunes de Maxime Haba, 25 ans, a été récompensé par la  Fondation de France. Une prouesse pour ce jeune d’origine guinéenne. Lire ci-dessous le projet du jeune Haba.

« Une clinique pour lutter contre l’inégalité numérique »

Passionné par le numérique, Maxim suit des études de droit à Casablanca puis à Bordeaux où il fonde l’association Lextic. A la frontière entre le numérique et le juridique, cette organisation est constituée d’étudiants et de professionnels qui conseillent et orientent gratuitement les jeunes sur le plan juridique et administratif. Suite à son service civique à Bordeaux, il constate que les jeunes mineurs isolés vivant dans des squats sont « coupés du monde et n’ont aucune chance de pouvoir se réinsérer dans notre société 2.0 où le numérique règne en maître », s’ils ne maîtrisent pas ou n’ont pas accès à la technologie (tablette, smartphone…). Il décide alors de créer une « clinique numérique », pour former et sensibiliser les jeunes mineurs non accompagnés français et étrangers aux usages du numérique via des ateliers itinérants et les aider à apprendre le français.
Grâce à la bourse, Maxim achètera le matériel numérique portable nécessaire (ordinateurs, vidéoprojecteur…) pour réaliser les formations.

Source: Fondation de France

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.