La journée de concertation avec le CNDR, s’est achevée ce mardi par la rencontre avec les responsables des différentes confessions religieuses.
Comme avec les politiques et les coordinations régionales, il a été question pour eux d’échanger avec la junte sur la question de la transition.

Mamadou Saliou Camara, premier imam de la mosquée Fayçal

« Ce n’est pas pour autre chose. C’est pour la cause du pays. Nous nous sommes réunis pour leur dire que les chefs religieux ne se liguent pas contre la volonté de Dieu. Mais même si nous sommes heureux, nous nous réserverons un tout petit peu. Parce que nous nous sommes longtemps réjouis avant de terminer par des pleurs. Nous ne voulions pas que ce soit pareil cette fois-ci. Qu’ils fassent tout pour que cette joie soit pérenne. Qu’ils fassent de telle sorte que la transition se passe dans de meilleures conditions; qu’ils donnent le pouvoir à quelqu’un démocratiquement et dans la paix ».

Elhaj Mansour Fadiga , Imam Khatib de la mosquée Bilal de Nongo

« Nous sommes très contents des discours, des déclarations faites par les chefs religieux. Et la réponse qu’on a eu avec le président du CNRD. C’est nous qui lui avons parlé de notre satisfaction et les religieux sont à leur disposition lorsqu’ils eux, d’abord auront foi en Dieu. Nous leur avons demandé de travailler paisiblement pour avoir une transition paisible et que toutes les institutions soient mises en place. Lui aussi, il nous a très bien répondu pour nous dire qu’il est à notre disposition, qu’il attend les propositions que nous allons faire pour la bonne transition ».

À la question de savoir si le cas de l’ancien président a été évoqué, il a dit : « jamais ! on n’a pas du tout parlé de ça. »

Abdou Lory Sylla et Bhoye Barry pour guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.