Le mercredi 23 février 2022, les associations de presse ont été reçues par le procureur général près la cour d’appel de Conakry, Alphonse Charles Wright.

Au lendemain de cette rencontre, le président de l’Union des radiodiffusions et télévision libres de Guinée ‘’URTELGUI’’ Aboubacar Camara a rappelé que le procureur général près la cour d’appel de Conakry, n’a pas demandé aux procureurs des autres tribunaux d’ouvrir une information judiciaire à partir de la communication de la HAC.

« Il nous a été permis de comprendre que la Haute autorité de la communication qui en facto peut être comme tout autre citoyen une source d’information pour le parquet général.  Donc, lorsque la HAC publie un communiqué dans lequel elle souligne qu’il y a des dérapages dans les médias et que ces dérapages doivent cesser sans quoi elle sera amenée à sévir contre les fauteurs dans ces dérapages-là, cela est devenu automatiquement une source d’information pour le parquet général donc pour lever l’équivoque comme quoi il attend le résultat de la HAC pour intenter des poursuites contre les journalistes, cela a été balayé d’un revers de la main parce que le procureur dit qu’il n’a pas besoin d’un rapport de quelque service que ce soit avant d’intenter des poursuites contre un citoyen en tant que procureur », a confié le président de l’URTELGUI.

Avant de clore, Aboubacar Camara visiblement rassuré par des propos du procureur général, a précisé : « M. Charles Wright a laissé entendre aux procureurs qu’il ne voudrait pas que les journalistes soient inquiétés dans l’exercice de leur métier c’est-à-dire, tout journaliste qu’il appelle ‘’bon journaliste’’, qui fait convenablement son travail en respectant l’éthique et la déontologie, lui-même en tant que procureur lorsque ce dernier est inquiété, il sera le premier à le défendre. Mais aussi si les journalistes violent de façon libérale leur éthique et leur déontologie dans l’exercice de leur métier, le procureur dit qu’il se donnera le devoir de les poursuivre pour défendre la société guinéenne. Dans ce sens, le procureur dit qu’il reste intransigeant en ce qui concerne le respect de la loi », ajoute-t-il.

Thierno Abdoul Barry pour guinee7.com