Comme prévu, la 6ème édition du symposium “Mines Guinée” a ouvert portes et fenêtres, ce mercredi 24 avril 2019, sous le thème « Synergie Mines et Infrastructures : Enjeu pour un développement intégré et durable de la Guinée ». La cérémonie d’ouverture a été présidée par le chef de l’État, le Pr. Alpha Condé avec une forte présence des membres du gouvernement et de plusieurs cadres des entreprises minières, des partenaires techniques et financiers, des organisations patronales locales etc.

À travers cet évènement, qui s’étendra jusqu’au 26 avril prochain, un bilan sera fait des activités minières en Guinée, mais aussi des discussions autour des opportunités d’affaires dans ce secteur qui, de nos jours, est l’un des plus générateurs de revenus dans le pays

Dans son discours de circonstance, le ministre des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba, s’est penché sur les avancées dans le secteur minier guinéen depuis l’adoption du code minier. « L’adoption d’un nouveau code minier dès 2011 a donné un nouveau cadre, qui a été amélioré en 2013… Les efforts consentis dans le cadre de la nouvelle politique minière ont permis d’attirer deux fois plus d’investissements, de créer trois fois plus d’emplois dans le secteur minier, pendant les 8 dernières années », a-t-il fait savoir.

Selon lui, le secteur minier guinéen a donc connu, en moins d’une décennie, des progrès, « même si d’importants défis demeurent à relever, notamment la transformation locale des produits miniers et la gestion des impacts environnementaux, sociaux et économiques ».

De son côté, le président de la République a plutôt souligné qu’il est encore tôt pour crier à la victoire dans le domaine minier en Guinée, car selon lui, il reste encore beaucoup à faire. « Le ministre (Abdoulaye Magassouba Ndlr) dit qu’il y a eu beaucoup de progrès, c’est vrai, mais il reste encore beaucoup à faire. D’abord, nous n’avons pas la maitrise réelle de ce que nous produisons, parce que dans les affaires, tout le monde triche. Très souvent, les miniers peuvent sortir 10 mille tonnes et disent que c’est 5 mille, ou bien exploiter 60% des minerais et déclarent 40%. Donc, il faudrait que progressivement, l’on se dote des moyens pour empêcher cela », a déclaré le numéro 1 guinéen.

Plus loin, le Pr. Alpha Condé a également insisté sur le respect de code minier par les sociétés minières évoluant en Guinée. À cet effet, il a annoncé que « dans quelques jours, nous allons avoir une rencontre avec les miniers guinéens pour que chacun respecte effectivement le code minier. Nous, nous respectons, les miniers aussi doivent respecter, et ensuite nous voulons protéger notre environnement, parce que nous ne voulons pas nous retrouver comme certains pays… »

À noter qu’au cours de cette 6ème édition du plus grand évènement minier d’Afrique de l’ouest, il y aura au total 14 panels qui seront animés, avec des thèmes d’ordre national et international.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com  

 

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici