Nous avons annoncé dans un précédent article que l’ancien président français, Nicolas Sarkozy, était chez le président Alpha Condé pour le ‘‘réconcilier’’ avec Benny Steinmetz, le patron de BSGR.

Selon nos informations, Sarkozy a gagné le pari de faire des ennemis d’hier…des amis ! La Guinée accepte de retirer les accusations de corruption contre le milliardaire qui, à son tour accepte d’abandonner les ‘‘droits’’ sur Simandou et sur Zogota. Cependant BSGR, sa société, prendra des actions dans Niron Metals, la société qui devra, rapidement, selon les termes de l’accord, développer les mines de Zogota.

En définitive, l’accord qui semble être du ‘‘gagnant-gagnant’’ met fin à un conflit vieux d’environ 7 ans.

Benny Steinmetz qui avait maille à partir avec des tribunaux de nombreux pays, peut enfin souffler. Alpha Condé, lui, aussi gagne à ce que le Simandou sorte de la liste des mines ‘‘invendables’’ pour causes de litige. Mieux, le développement rapide de Zogota aura un effet d’annonce très positif chez les investisseurs du secteur. Sans compter les bénéfices socio-économiques du développement d’un gisement d’environ 500 millions de tonnes. Des dividendes politiques par ces temps qui courent ? Il en engrangera à coup sûr.

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com

1 COMMENTAIRE

  1. Si ce que vous annonciez,devient effectif, je crois que le Président Alpha Condé vient de remporter une victoire digne des grands maîtres stratèges.
    NB; M. Traoré, vous êtes l’un ds très rares journalistes guinéens dont la moralité et l’intégrité ne souffrent d’aucun doute.
    Bon courage et ne vous laissez jamais distraire par la corruption ambiante!

Comments are closed.