Ce 16 mai, Simfer a soumis  les études de faisabilité bancable (EFB) de la mine et des infrastructures du Projet Simandou Sud en Guinée. Selon le communiqué transmis à guinee7.com par Rio Tinto, «les EFB décrivent de façon détaillée le développement de la mine de fer de classe mondiale et du projet d’infrastructures multi-usages et multi-utilisateurs. Elles sont fondées sur des analyses exhaustives menées au cours de ces deux dernières années par Simfer, China Harbour Engineering Company (CHEC), China Railway Construction Corporation (CRCC) et d’autres prestataires internationaux de services miniers et de construction ».

Et, précise le communiqué, « Simfer a remis les études à Conakry au Gouvernement de Guinée et a terminé d’autres activités dans le pays définies conformément aux termes du Cadre d’Investissement de 2014 ».

Cette remise des études de faisabilité bancable est un grand pas de franchi et démontre que le projet est encore sur les rails. Ce, malgré le plan de licenciement de nombreux travailleurs.

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com

Publicités