La société guinéenne du patrimoine minier (Soguipami) a été renforcée dans son rôle de gestion des actifs miniers de l’Etat. C’est du moins l’analyse que l’on peut se faire à la lecture du décret de « restructuration » de cette société rendu public ce jeudi soir. Désormais, la société guinéenne du patrimoine minier est dotée d’un conseil d’administration composé entre autres des ministres d’Etat chargés des Mines e des Finances. « Ce qui dénote de l’intérêt que le chef de l’Etat accorde au bon fonctionnement de la société », commente un expert minier. Pour rappel, cette « restructuration » est consignée dans un rapport produit par le Cabinet Ernest & Young qui a audité la société, selon les recommandations du FMI et de la Banque mondiale. On peut espérer que la Soguipami reprenne pleinement ses activités les jours à venir. En attendant voici l’intégralité du décret.

lire l’intégralité du décret