Les populations du District de Senguelen dans la sous-préfecture de Marerinyah, préfecture de Forecariah, ont protesté, lundi, 09 août 2021, contre le non-paiement de la redevance par la Société Winning Consortium Simandou (WCS SAU) depuis le début de l’exploitation de la carrière dans la localité il y a près d’une année.

Les manifestants ont bravé la pluie pour bloquer toutes les voies qui mènent aux installations de la Société durant toute la journée.

Le sous-préfet de Maférinyah, Moustapha Touré, s’est immédiatement rendu sur les lieux pour calmer les ardeurs. Au micro de l’AGP, il dit avoir entendu le cri de cœur de la communauté de Senguelen qui, dit-il, lui a fait savoir qu’elle a mené plusieurs démarches sans succès dans la réclamation de la redevance ou la taxe sur l’exploitation de la latérite et du granite dans le District.

Le sous-préfet a sensibilisé les manifestants et promis de prendre contact sans délai avec qui de droit pour trouver une solution rapide à ce problème.

Selon leurs porte-paroles, Imaël Soumah et Mabinty Touré, les reclamation sont entre autres, le manque de recrutement des jeunes du District, les méfaits de l’exploitation de la carrière sur le couvert végétal et les bâtiments et surtout le refus de paiement de la redevance par la Société.

« Nous avons mené sans cesse des démarches pour cette redevance auprès de la Société mais en vain. La société dit qu’elle a donné l’argent à la Société Guinéenne du Patrimoine Minier (SOGUIPAMI-SA) et cette dernière dit qu’elle n’a rien reçu comme redevance pour Senguelen. Le maire de la Commune rurale et le sous-préfet de Maférinyah ainsi que le préfet de Forécariah sont tous au courant des démarches qu’on a menées. On est fatigués de marcher utilement pour quelque chose qui est bien écrit dans le contrat.

A présent on n’insulte personne, on ne blesse personne et on ne touche jamais à un objet des installations de la Société. Mais on va les empêcher de continuer à exploiter nos ressources tant qu’elle ne paie pas notre redevance », ont-ils clamé en soulignant qu’ils réclament leur droit sans violence physique ou verbale conformément au code minier guinéen.

Le président de la commission Mines et Carrières de la commune rurale de Maférinyah, Djibril Momo Camara, reconnait avoir reçu plusieurs lettres liées à cet effet.

Mais, dit-il, le flou serait entretenu par WCS SAU et SOGUIPAMI SA « Quand on demande la société, elle dit qu’elle a donné l’argent à la SOGUIPAMI SA. Et la SOGUIPAMI aussi dit qu’elle n’a jusque-là reçu aucun paiement lié à une redevance que le District de Senguelen doit percevoir », a-t- il indiqué.

Toutes les tentatives pour avoir la réponse de la société Winning Consortium Simandou SAU et la SOGUIPAMI SA sont restées vaines.

Dans les arrêtés de concessions dont l’AGP détient une copie, il est mentionné clairement que les titulaires sont soumis au paiement d’une taxe mensuelle de 2$ par mètre cube de granité et de 0, 5$ par mètre cube latérite, exploités et vendus au vu d’un avis de mis en recouvrement délivré par la Direction préfectorale des Mines de Forécariah.

Si l’exploitation de la latérite n’a pas encore commencé, celle du granité a effectivement démarré depuis janvier 2021.

A noter que tard dans la soirée du lundi, 09 août 2021, une équipe de gendarmes et de policiers s’est rendue sur les lieux de la manifestation.

‘’Nous allons poursuivre notre mouvement jusqu’à la satisfaction de nos revendications’’, a lancé un jeune.

Source : AGP