Selon le rapport annuel, des activités du ministère des Mines et de la Géologie, ‘‘dans le cadre des activités de suivi des comptoirs d’achats et d’exportation d’or, deux missions de contrôle ont été organisées par la Brigade Anti-Fraude des Matières Précieuses. Le bureau National d’expertise des diamants, Or, et autres Matières Précieuses (BNE) a initié en Avril 2016 un processus de réconciliation périodique de ses données avec celles de la Banque Centrale, portant sur les valeurs des exportations d’or par les comptoirs et les recettes de ces exportations rapatriées en devises’’.

Selon le rapport, ‘‘ces exercices ont permis d’améliorer la visibilité sur les activités des comptoirs et d’accroitre le taux de rapatriement des recettes en devises qui est passé de 42 pourcent à 96 pourcent entre Mai et Décembre 2016 pour un montant total rapatrié de 304 millions de dollars américains’’.

‘‘A noter que les licences de 11 comptoirs en situation irrégulière ont été retirées au cours de ce processus. L’exportation d’or artisanal de l’année 2016 s’est chiffrée à 12,5 tonnes pour une recette totale de 458.580.130 dollars américains (soit plus de cinq fois celle de 2015 qui s’était chiffrée à 2,2 T et plus de 1,6 fois celle de 2014 chiffrée à 7,6T)’’, mentionne le rapport.

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici