Soucieux des problèmes auxquels les nombreux jeunes guinéens sont confrontés, le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Moustapha Naité accompagné d’une forte délégation de son département a entamé le dimanche 3 avril dernier, une tournée de prise de contact dans le pays profond (Haute Guinée).

Cette visite de terrain et de prise de contact avec l’ensemble des jeunes des localités de s régions administratives de Kankan et Faranah vise d’une part, à rassurer les jeunes quant à la mise en œuvre progressive des doléances qui ont été formulées à l’issue des consultations nationales et de l’autre, à évaluer non seulement les équipements agricoles dans le cadre de l’entrepreneuriat jeune, mais aussi les cadres des services déconcentrés du département en charge des questions de Jeunesse.

Ce périple du ministre et sa suite qui durera deux semaines selon le programme établi a commencé par les sous-préfectures de Dabola qui sont entre autres Dogomet,  Arfamoussaya, N’dèma, Bisssikirima et la commune urbaine. Les populations des localités traversées ont accueilli la délégation ministérielle par des chants et danses. Une manière pour elles d’exprimer leur soutien et leur adhésion totale au programme de développement du Président de la République, Pr Alpha Condé.

A la faveur de ces échanges, les porte-paroles des jeunes ont tous magnifié les efforts du gouvernement en faveur des jeunes avant de déballer quelques problèmes auxquels les jeunes sont confrontés. Au nombre de ces problèmes, il y a le manque de formation dédiée au montage de projet,  la vétusté et/ou l’insuffisance d’infrastructures de jeunesse, la non-maîtrise des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Ils ont par la même occasion souhaité de voir dans un bref délai le démarrage des travaux de la Société de Bauxite de Dabola et de Tougué qui sera selon eux, une opportunité pour les jeunes de leurs différentes localités.

Répondant à ces nombreuses préoccupations exprimées,  le ministre Moutapha Naité a déclaré qu’il est porteur d’un important message du président Alpha Condé  à l’intention des jeunes de toutes les localités qui seront visitées. Avec méthode et pédagogie, le ministre est revenu sur les énormes difficultés économiques que la crise sanitaire, due à la maladie à virus Ebola, a causée au pays  qui avait, selon lui, commencé à prendre de l’envol.

Poursuivant ses interventions dans les localités traversées, le ministre a tenu à réitérer l’engagement du Chef de l’Etat, Pr Alpha Condé à poursuivre la mise en route, par ordre de priorité, l’ensemble des doléances qui lui ont été présentées pendant les consultations nationales de l’année dernière. Il a en outre annoncé que le gouvernement, dans le cadre de la relance post Ebola, est sur le point de décrocher auprès des partenaires un important fonds pour le financement des projets jeunes. ‘’Il s’agit d’une initiative qui regroupe aujourd’hui une douzaine de ministères sectoriels’’, dira-t-il.

Il a par ailleurs mentionné que le Président de la République, Pr Alpha Condé a le souci majeur de l’avenir de sa jeunesse avant d’offrir au nom du Chef de l’Etat de lots de kits sportisf aux jeunes pour leurs équipements. Ce kit est composé des paires de chaussure (magres), de filets, des ballons, de maillots et survêtements. ‘’Ces équipements viennent s’ajouter ainsi au kit audio-visuel que le département de la Jeunesse avait mis à la disposition des jeunes pendant la CAN’’, a indiqué le ministre.

Au terme de cette étape de la préfecture de Dabola, le ministre s’est exprimé en ces termes : ‘’ L’objet de notre visite, c’est de venir d’abord rassurer la jeunesse guinéenne et leur dire que leurs doléances ont été effectivement entendus par le président de la République, Pr Alpha Condé lors de la remise de cahier de doléances l’année dernière. Nous sommes venus sur le terrain pour les rassurer que nous sommes en train de travailler sur ces doléances pour répondre progressivement à leurs attentes. Il y a aujourd’hui un vaste Moustapha Naitéprogramme d’insertion socio-économique des jeunes qui est en cours d’élaboration et qui vise à long terme d’employer plus de 750 000 jeunes à l’horizon 2020. Et à cours terme 60 000 emplois. Donc c’est pour dire qu’au-delà de la question de  leur insertion économique que demandent les jeunes, nous sommes venus les rassurer tout simplement que nous sommes en train de travailler ‘’, a-t-il mentionné entre autres.

Selon le programme de cette tournée, les sous-préfectures et la commune urbaine de Dinguiraye seront sillonnés ce mardi 5 avril 2016 par la délégation ministérielle.

Youssouf Hawa Keita, envoyé spécial de guinee7.com

Publicités

Laisser un commentaire