Moussa Tiegboro Camara

Initialement prévu, ce mardi 10 décembre, le verdict de la Cour suprême dans la “requête aux fins de sursis à l’exécution de l’ordonnance N° 105 du 18 juillet 2018, rendue par la 2ème Chambre de contrôle de l’instruction de la Cour d’appel”, a été reporté pour le 17 décembre prochain. Cette requête a été déposée par le colonel Moussa Tiégboro Camara contre le procureur général près la Cour d’appel de Conakry, la société Qnet, Akoi Onivogui et trois (3) autres.

Pour rappel, en 2018, lors d’une exposition organisée par la société Qnet, au stade du 28 Septembre, les hommes du colonel Moussa Tiégboro Camara ont arrêté des employés de ladite société avec leurs marchandises. Transféré au tribunal de première instance de Dixinn, un cabinet d’instruction avait retenu un non-lieu contre les personnes déférées. Dans la même décision, le juge d’instruction avait ordonné au colonel Moussa Tiégboro Camara de procéder à la restitution de tous les biens qu’il avait saisis des mains des représentants indépendants de Qnet. Cette ordonnance a été confirmée par l’arrêt de la chambre de contrôle de l’instruction de la Cour d’appel de Conakry.

Se sentant concerné par cette décision, le secrétaire général à la présidence de la République, chargé de la lutte contre la drogue, colonel Moussa Tiégboro Camara, a saisi la Cour suprême, à travers cette requête.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Publicités