Ismael Dioubaté, ministre du Budget

Dans un communiqué rendu public, ce mardi 22 février, le procureur spécial près la Cour de répression des infractions économiques et financières (CRIEF), Aly Touré, a annoncé que plusieurs cadres ont été entendus par la chambre d’instruction dans l’affaire « Nabayagate ».

Selon le communiqué de la CRIEF, l’ancien ministre du Budget, Ismaël Dioubaté, l’ancien ministre de l’Industrie et conseiller spécial du président de la République, Tibou Kamara et l’ancienne DAF du ministère de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle, Mme Evelyne Mansaré, ont été inculpés « pour détournement de deniers publics, blanchiment d’argent, corruption et complicité ».

Après cette audition qui s’est déroulée en présence des avocats des prévenus, Ismaël Dioubaté et Mme Evelyne Mansaré, ont été placés sous mandat de dépôt et conduit à la maison centrale de Coronthie. Quant à Tibou Kamara, « il a été mis sous contrôle judiciaire avec des mesures restrictives ».

A rappeler que le « Nabayagate » porte sur près de 132 milliards de francs guinéens.

Bhoye Barry pour guinee7.com 

00224 628 705 199