Au cours de la marche pacifique organisée par l’opposition dite républicaine, ce mercredi 20 septembre 2017, à Conakry, parmi les nombreux leaders politiques présents, on notait Alhousseine Makanera Kaké, le « griot » autoproclamé de Cellou Dalein Diallo, le chef de file de l’opposition guinéenne.

« Quand le gouvernement viole le droit du peuple, le peuple à une seule solution indispensable et légitime, c’est l’insurrection. Donc, dites au gouvernement de ne pas violer nos droits. Aujourd’hui, le professeur Alpha Condé est en train de se moquer des Guinéens. Comment vous pouvez brader toute les ressources de la Guinée, vous donnez ça aux amis, aux copains ? » a déclaré cet ancien ministre de la Communication, présent dans la marche.

Selon l’originaire de Boké, les citoyens de cette localité sont abandonnés à eux-mêmes. « Vous, vous transportez des milliards, tansdis que la population n’a rien à manger, elle n’a pas où travailler, elle n’a pas où aller se soigner et vous dites maintenant que vous voulez la paix. Est-ce que cette paix est possible ? Voilà ce qui se passe à Boké. Nos frères de Boké sont abandonnés à eux-mêmes. On a envoyé des sociétés là-bas qui transportent la bauxite pour le clan du président de la république et laissent la poussière et la misère pour la population. Maintenant, les gens de Boké ont dit ‘’non’’. Depuis plus d’une semaine, il n’y a pas de travail là-bas », rappelle-t-il.

Faisant allusion aux forces de l’ordre postées sur la route de Dixinn menant vers Kaloum, pour éviter tout débordement, Makanera affirme : « En rentrant tout de suite, quand j’ai vu les véhicules, ça m’a fait rire. Nous, nous sommes légalistes et républicains, ce n’est pas les véhicules qui nous bloquent pour aller à Kaloum. C’est parce qu’on a dit que nous sommes pour la constitution et la constitution a déclaré quelqu’un président de la République pour cinq ans ; on respecte ça. Là où ils vont dire que cette constitution n’est rien, ils comprendront si ces véhicules-là vont nous bloquer ou pas. »

Poursuivant son intervention, l’opposant déclare : « J’ai dit à El hadj Cellou Dalein Diallo, en 2020, il sera président. Parce que notre véhicule n’a pas de frein, n’a pas de marche-arrière. C’est Sékoutoureyah direct. Si cette fois-ci Alpha Condé tente, il trouvera le peuple déterminé pour que El hadj Cellou soit président. El hadj, je ne doute pas que ce soit du bonheur. Avec Alpha Condé, ça tue ; mais avec Cellou Dalein, ça sera facile. Je voudrais dire sincèrement à Alpha Condé, sur le plan économique, il a échoué, sur le plan social, il a perdu, parce que son régime a été champion en répression des manifestants et en tueries. Aucun régime ne l’a fait comme lui. »

Bhoye Barry pour guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici