Marcel Guilavogui, neveu du capitaine Moussa Dadis Camara, a comparu, mercredi 12 octobre, devant le tribunal de première instance de Dixinn délocalisé à la Cour d’appel de Conakry. Selon lui, après son arrestation, le Général Nouhou Thiam, a envoyé des hommes en uniforme avec un camion pour vider sa maison qui se trouvait au camp Alpha Yaya Diallo.

« Je ne peux pas citer tout ce que j’ai perdu », a-t-il déclaré au tribunal. Avant d’ajouter : « ceux qui en veulent à Dadis, ce sont eux qui m’ont arrêté puisqu’on m’appelle neveu de Dadis. »

Il a rappelé également, « le jour que je fus arrêté, c’est ce jour que le président Konaté s’est rendu pour la première fois en France.  Et là c’était la chasse à l’homme contre tous ceux qui étaient proches de Dadis ».

Marcel Guilavogui, insiste et persiste : « moi je n’ai pas été au stade. Marcel, pillage ? vol à main armée ? Non, monsieur le président, cela n’est pas l’origine de Marcel. »

Interrogé par un procureur sur son rapport avec Toumba Diakité, ancien aide de camp de Dadis ;  Marcel, répond: « c’est un ami de service, on était sous son ordre. Les gens le disent que je suis l’adjoint de Toumba, mais il n’y a pas eu un décret ou une note de service pour dire que je suis l’adjoint de Toumba. »

Après un moment de question/réponse avec le parquet, le juge a renvoyé l’audience pour le 17 octobre prochain pour la suite des débats.

Bhoye Barry pour guinee7.com 

00224 628 705 199