Au cours de l’assemblée générale hebdomadaire de l’Union des Forces Démocratique de Guinée (UFDG) tenu ce samedi 22 avril 2017 à son siège à Commadanyah, l’honorable Ousmane Gaoual Diallo a affirmé que 2020 était trop loin pour que Cellou Dalein attende pour accéder à la Présidence de la République.

«J’entends les gens dire qu’en 2020 Cellou sera président. C’est bien, mais à mon avis, si Cellou n’est pas président avant 2020, la Guinée cours à une très grande catastrophe!». Il ajoute aussi que : «En plus Alpha Condé est en train de rassembler tous les éléments pour alimenter une révolte populaire puissante qui va le pousser hors de nos frontières; parce qu’il n’a pas respecté les accords; parce qu’il ne tient pas sa parole. En plus, il commence maintenant à distiller l’idée d’un troisième mandat, peut-être même jusqu’à un sixième mandat»

Pour ce qui concerne la CENI, Ousmane Gaoual n’a pas fait de cadeau à Bakary Fofana son président: «J’ai dit, il y’a quelques années que Bakary Fofana devrait être pendu. Les gens ont estimé que j’exagérais et que j’étais trop excessif. On m’a même accusé d’appeler à la violence.Les problèmes politiques de la Guinée sont liés à la mauvaise organisation des élections dans notre pays. Ce qui par ricochet occasionne les manifestations et les violences. D’ailleurs à cause de celles-ci on a enterré 86 personnes : tuées par qui ? Par nos forces de défense et de sécurité. Et qui est à la base de tout ça? C’est la CENI !»

Et à lui d’ajouter : « Vous savez ce qu’on a appris ? On nous apprend que la CENI va chercher maintenant des conseillers en Coré nord ! Vous imaginez ? Bakary Fofana va chercher des assistants en Coré du Nord pour organiser les élections en Guinée ! Je crois que Bakary Fofana s’enfiche des problèmes des guinéens. Ce qui l’intéresse, c’est l’argent », conclut Ousmane Gaoual Diallo.

Bhoye Barry pour guinee7.com