Le Contrôleur général de police, directeur central de la police des frontières, Lamine Keïta, ce vendredi à Conakry, lors d’une conférence de presse a démenti les rumeurs liées au retard accusé dans la délivrance des passeports.

« Je m’inscris en faux contre cette déclaration en disant que les documents de voyages retardent dans le cadre de leur délivrance. Pour les passeports, les délais qui sont donnés tant à Coleah qu’à Nongo sont respectés. Mais les citoyens sont trop pressés. Il y a des gens qui veulent mordicus que dès qu’ils déposent un document, qu’ils obtiennent le passeport le même jour. Cela n’est possible dans aucun pays », a affirmé l’officier.

Avant d’annoncer par ailleurs : « nous allons bientôt procéder à un système de rendez-vous en ligne à l’images des autres pays et nous allons plus tard encore créer un système de passeport d’urgence ou des passeports express, comme cela se passe dans les autres pays. Ceux qui sont pressés en ce moment, ils vont demander en fonction de ça. Ils paieront le prix et les passeports vont être faits le plus rapidement que possible en fonction des rendez-vous qu’ils ont. »

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com