Mohamed Lamine Kaba, leader du parti Fidel, membre du Front patriotique (mouvance présidentielle) a annoncé, mercredi, son départ de cette coalition de parti coordonné par Paul Moussa Diawara du MDP. Au micro de mediaguinee, il donne les raisons de son départ.   «Nous, nous avons quitté le Front patriotique à l’issue d’une concertation qui nous a pris au moins une semaine. La conclusion a été donnée hier (mercredi, 24 Aout, NDLR). C’est aujourd’hui j’ai informé les collègues.  La raison fondamentale de ma démission c’est qu’il y a incompatibilité de ligne politique. A l’origine, on s’était dit que c’était une structure transversale. Mais, aujourd’hui la ligne a changé lorsque nos amis ont eu des pressions. Et c’est ainsi que nous nous avons décidé de quitter parce qu’ils veulent que désormais notre alliance soit acquise à la mouvance», avance-t-il.

Réponse du berger à la bergère. Pourrait-on dire. Le coordinateur de l’alliance des partis, Paul Moussa Diawara indique que «Kaba est libre de partir et de choisir le chemin de sa vie. Tout ce qu’on sait, à l’origine, le Front patriotique soutient les actions du président Alpha Condé. Avec moi comme coordinateur, ça ne peut pas être autrement. Nous n’avons pas encore reçu sa lettre de démission. Ces derniers jours, ceux qui m’ont suivi dans les médias, j’ai dit et réitéré qu’au Front patriotique, on respecte ce qui a été décidé ou on s’en va. On ne peut pas être signataire le matin d’un document et dire le contraire le soir. Kaba est un bon débarras», estime Paul.

Bily Camara pour guinee7.com

Publicités