Lors de l’assemblée générale du RPG, Bantama Sow a déclaré que ‘‘La semaine dernière, Chérif Bah (vice-président de l’UFDG, NDLR) sort à la télévision Evasion pour dire que depuis l’avènement d’Alpha Condé au pouvoir qu’on a renvoyé plus de 900 Peulhs de l’administration guinéenne’’.

Nous avons questionné Cherif Bah qui aurait tenu ces propos sur deux point : 1-Les propos étaient-ils ceux du parti ? 2-la liste des personnes renvoyées est-elle disponible ?

Jusqu’au moment de la publication de cet article, l’ancien gouverneur de la Banque centrale de Guinée n’a réagi ni à nos appels encore moins à nos questions envoyées envoyées par SMS.

Qu’à cela ne tienne, nous avons pu joindre Alpha Bacar Bah, chargé de Communication du parti qui, sur un ton agressif, cachant mal l’embarras, nous lance : ‘‘L’UFDG n’a rien à dire, allez demander à Cherif Bah de commenter ses propos. Nous ce qui nous intéresse pour le moment, c’est comment réussir notre marche. Alpha Condé tient en longueur de journées les propos plus dangereux, des propos ethnocentristes, personne ne les commente. On donne des armes aux gens, on leur donne des couteaux, personne ne parle de ça ! Dites ce que vous voulez, l’UFDG n’a rien à dire.’’

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com

1 COMMENTAIRE

  1. Alpha Bacar Bah, honte à vous.Que dites-vous du discours qu’avait tenu Cellou Dalein à Chicago ?. Qui a assassiné le journaliste Mohamed Koula avec une arme à feu ?
    Qui avait lancé le slogan « c’est notre tour » ?

Comments are closed.