Le Forum pour une Transition Apaisée (FTA) a tenu une assemblée générale, mardi 22 novembre 2022, à Conakry. A cette occasion, ce forum a publié une déclaration dans laquelle il dénonce les conditions posées par le quatuor pour sa participation au cadre du dialogue.

« Le FTA constate avec un profond regret que certains partis politiques, à la conquête du pouvoir, posent comme conditions l’abandon des poursuites contre ceux qui sont en conflit avec la loi. Cette manœuvre dilatoire démontre ce que sera la justice s’il arrive que ces personnes accèdent au pouvoir. Cette manœuvre rappelle les compromissions politiques d’un passé récent qui ont inféodé la justice.  Un paradoxe les caractérise :  d’un côté ces partis dénoncent quotidiennement l’interférence de l’exécutif dans le judiciaire, de l’autre et contre tous, ils encouragent ce fait. Le FTA remarque que ces partis politiques qui prétendent posséder l’électorat guinéen aujourd’hui et demain, sont dans l’incapacité de se passer de leurs gourous », a déclaré, Fatouma Sano au nom du FTA.

Après avoir demandé au premier ministre de diligenter un cadre de dialogue sincère, « le FTA martèle que le rejet de toute initiative de dialogue n’est jamais la preuve qu’on a raison ou qu’on a tort mais plutôt qu’on a peur que l’issue du dialogue vous condamne d’avoir eu tort devant l’histoire. Pourtant, l’intérêt de la tenue d’un dialogue est mutuel et le bénéfice de ses retombées est réciproque. C’est pourquoi, les esprits avertis retiennent que c’est dans le dialogue que se trouve caché le remède des crises. Conscient des défis à relever pendant cette transition et dans le futur, le FTA invite aussi les autorités à asseoir les bases d’une gestion saine, à mettre en place des institutions qui résistent à la tentation des hommes et au temps ».

Par ailleurs, le FTA souligne qu’après trois coups d’Etat, aujourd’hui, il ne s’agit pas de scander « plus jamais de coup d’Etat en Guinée, il s’agit plutôt de poser des actes en harmonie avec ce vœu. Il est certain que cela exige de la part de chaque Guinéen la volonté de privilégier l’intérêt général au détriment de l’intérêt individuel ».

Bhoye Barry pour guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.