Iracy Mansaré est le secrétaire général du RPG AEC de la région Centre (Orléans) France. Il est dans le RPG depuis le début des années ‘‘90’’. ‘‘La raison est simple. C’est par conviction. Car l’opposant Alpha Condé, à l’époque, incarnait grâce à son projet de société, l’intégrité, le travail, la liberté, la justice, l’unité, le développement et la paix qui constituent le fondement de notre jeune démocratie’’, explique-t-il. Nous lui avons posé trois questions.

Ce qui fait mal en Guinée est que l’individu est au-dessus du collectif

Guinee7.com : Comment se porte aujourd’hui le RPG AEC dans votre région ? 

Iracy Mansaré : Le RPG AEC se porte bien et la région Centre est le bastion du parti en France. Comme cela s’est prouvé lors de la réélection du président Alpha Condé en 2015 avec une grande manifestation de soutien le 30 Mai 2015 dans la salle Fernand Pellicer à Orléans la Source. Une organisation jamais organisée en France qui a connu la présence de toutes les structures du parti en France et en Europe. Et quelques personnalités telles que M. Amara Camara, l’ambassadeur de la Guinée en France, M. Moustapha Naïté, actuel ministre des Travaux publics comme conférencier, etc.

Comme les activités politiques en Europe n’évoluent pas de la même manière que les activités politiques du même parti sur le territoire national, cela ne nous empêche pas à chaque occasion de nous retrouver ; de débattre des activités du parti et des problèmes socio-politiques du pays

Nous restons toujours fidèles au président Alpha Condé pour l’accompagner et le soutenir dans ces nobles missions de relance de notre pays. A cet effet, nous restons disponibles pour la patrie et souhaiterions apporter notre contribution à l’édifice.

notre opposition politique subjective n’apporte rien au peuple de guinée

Quelle appréciation faites-vous du climat politique actuel en Guinée ?

La situation guinéenne d’aujourd’hui est à l’image de ce qui se passe dans le reste du monde. Je veux dire que le peuple est en avance par rapport à ses dirigeants dans les domaines économiques, socio politiques et culturels.

La population guinéenne vit de ses rêves en regardant les images de ce qui se passe dans les autres pays tout en niant le point de départ de ces pays de rêve parce qu’un proverbe dit qu’une personne qui va tôt à la rivière le matin, ne rapporte jamais de l’eau sale.

Ce qui fait mal en Guinée est que l’individu est au-dessus du collectif et notre opposition politique subjective n’apporte rien au peuple de Guinée qui souffre de ces problèmes.

L’état doit appliquer la loi et faire respecter la loi, il ne doit pas diriger sur des arrangements politiciens.

Les défis à relever sont énormes, c’est de dire aux Guinéens, de se donner la main, de renforcer le tissu social et de s’aimer. Il faut la paix, rien que la paix pour attirer des investisseurs et développer ce beau pays.

Que pensez-vous d’un éventuel troisième mandat pour le président Condé ?

Pour moi, la question d’un troisième mandat ne se pose pas dans la mesure où on ne solutionne pas un problème qui n’est pas posé. Par contre, je respecte l’homme (Alpha Condé, NDLR) pour son combat et sa patience mais aussi, sa détermination  à changer ce pays en profondeur.

PS : Iracy Mansaré est titulaire d’un DEA en Analyse appliquée et modélisation à l’université de Picardie Jules Verne (Amiens) ; et d’un master 2 professionnel en statistique appliquée et aide à la décision à l’université d’Orléans. 

Interview réalisée depuis Orléans (France) par Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici