Conakry – Le Ministre d’Etat, Ministre de la Justice, Garde des Sceaux a présidé ce jour la cérémonie de prestation de serment de la quatrième promotion sortante des magistrats mais aussi de la troisième promotion sortante des greffiers à la cour d’appel de Kaloum. Cette cérémonie de prestation de serment de ces deux promotions a été marquée par la présence des membres du cabinet du ministère de la justice, des procureurs généraux des différents tribunaux de la ville de Conakry, et de certains greffiers en chef et magistrats.

Après la lecture du procès-verbal du résultat des examens de sortie de la promotion 2015, après deux ans de formation en théorie et  pratique, 50 candidats avaient postulé au titre de la formation en magistrature, dont 47 personnes ont suivis la formation pratique et orale et 49 postulants du coté des greffiers.

Conformément à la loi organique du 19 mai 2013 portant statut de la magistrature, la chancellerie et les juridictions entretiennent un dialogue institutionnel favorable à l’amélioration du climat de travail des cours et tribunaux. Le métier de magistrat et greffier assujetti toute personne de la pratique aux obligations d’impartialité, de compétence, de diligence, de diriger de façon loyal et de faire preuve de respect des lois et pratiques de la constitution. De même ils sont soumis dans l’exercice de leurs fonctions à l’autorité de la loi. La prestation de serment des magistrats et greffiers marquent leurs entrées dans le corps juridique, leurs engagements durant toutes leurs vies de respecter les règles morales et juridiques de leurs entités respectives. Durant ces deux ans de formation, ces jeunes magistrats et greffiers ont acquis des connaissances sur le savoir-faire et le savoir être leurs permettant de bâtir les jours à venir du coté de leurs ainés une justice forte, indépendante et professionnelle au service du développement de la Guinée.

Pour le Ministre d’Etat, Ministre de la Justice, Garde des Sceaux cette réforme  de la justice qui a été entamée va perdurer dans le temps. D’où  le besoin de  s’appuyer sur des points de qualités suffisantes, être bien formé pour répondre aux impératives, d’une paix sociale indispensable pour le développement économique de la Guinée. Le ministre Cheick Sako, a également rappelé le rôle qui lui a été assigné par le Président de la République qui est de donner prééminence à la magistrature et au monde judiciaire dans sa totalité en mettant en dehors le monde judiciaire du vacarme politique que subit la Guinée, l’une des raisons qui l’emmène à lutter pour l’indépendance  totale de la justice guinéenne.

Pour finir, le Ministre d’Etat à la Justice a exhorté les nouveaux entrants de faire preuve de partialité dans leurs fonctions tout en respectant les règles d’éthiques et de déontologie de la justice qu’ils auront à apprendre durant toutes leurs vies. Le Gouvernement à travers le ministre de la justice négocie avec certains partenaires au développement afin de trouver des formations continues sur une période donnée à l’étranger à l’intention des anciens et nouveaux membres du corps juridiques.

Cette cérémonie de prestation de serment a pris fin par la remise des attestions à la promotion Mamadou Sylla pour les magistrats et Sophie Turner pour les greffiers.

Source : Cellule de Communication du Gouvernement

1 COMMENTAIRE

  1. Ce bien oarti pour la Guinee ci les 100 nouveaux magistrats debutent on ete demande par le Ministre d’Etat de faire preuve de partialité dans leurs fonctions. le Ministre d’Etat à la Justice nous a confurme ici que les règles d’éthiques et de déontologie de la justice et la partialité.

  2. Ce bien oarti pour la Guinee ci les 100 nouveaux magistrats debutent on ete demande par le Ministre d’Etat de faire preuve de partialité dans leurs fonctions. le Ministre d’Etat à la Justice nous a confurme ici que les règles d’éthiques et de déontologie de la justice et la partialité.

  3. Ce bien parti pour la Guinee ci les 100 nouveaux magistrats debutent on ete demande par le Ministre d’Etat de faire preuve de partialité dans leurs fonctions. le Ministre d’Etat à la Justice nous a confurme ici que les règles d’éthiques et de déontologie de la justice Guineen et la partialité.

  4. Ce bien parti pour la Guinee ci les 100 nouveaux magistrats debutent on ete demande par le Ministre d’Etat de faire preuve de partialité dans leurs fonctions. le Ministre d’Etat à la Justice nous a confurme ici que les règles d’éthiques et de déontologie de la justice Guineen et la partialité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici