A l’occasion de la présidentielle du 18 octobre en Guinée,  l’Union Africaine, avait déployé une mission d’observation électorale dans le pays. 48 heures après le scrutin, cette mission, conduite par l’ancien premier ministre congolais, Augustin Matata Ponyo Mapon, a publié sa déclaration préliminaire. 

Dans ce document de 10 pages, la mission d’observation est revenue sur l’observation préélectorale et électorale du scrutin, le cadre juridique de l’organisation des élections en Guinée, entre autres. 

« L’élection présidentielle du 18 octobre 2020 en République de Guinée est intervenue dans un contexte politique, et électoral tendu, laissant craindre légitimement des risques de violences graves. La MOEUA a relevé avec satisfaction que malgré un tel risque, le scrutin s’est déroulé dans la transparence, la sécurité, le calme et la sérénité. Preuve encore une fois de la maturité du peuple et les acteurs guinéens », a déclaré le chef de la mission. 

Lire l’intégralité du rapport ci-dessous. 

rapport-union-africaine

Bhoye Barry pour guinee7.com 

00224 628 705 199