Des désignations faites par la Présidence de la République en collaboration avec le Ministère de l’Environnement des Eaux et Forêts dans le but de garantir le respect des normes environnementales au sein de ces dits établissements.

Le constat révèle que des gestionnaires des établissements classés et sociétés de la place font fi à la mise en place des structures préventives et non polluantes de leur environnement de travail. Ce qui endommage non seulement la vie des travailleurs mais aussi et surtout la vie des populations environnantes. Une situation qui a toujours entrainée des conflits et la propagation de nombreuses maladies entrainant des pertes en vies humaines.

C’est pour assurer une surveillance rapprochée de ces entités que ces fonctionnaires inspecteurs interviendront dès que le besoin se fera sentir afin de réduire progressivement les conséquences dramatiques des impacts environnementaux et de réduire des émissions de gaz à effet de serre dans ces structures. Avant de procéder à cet acte d’engagement, le Procureur, Almamy Sylla est revenu sur les dispositions juridiques relatives aux obligations et prérogatives des inspecteurs des établissements et installations en Guinée.

Selon , le Procureur ils ont pour mission de veiller à la mise en œuvre des normes environnementales et des conditions d’installations et de fonctionnement de toutes les installations publiques et privées dont les usines, et entreprises productrices de substances nuisibles à la santé telles que le gaz, les poussières, et le dégagement de chaleurs ainsi etc.

Il a rappelé que les responsabilités de chaque inspecteur sont importantes et individuelles. La loi prévoit selon lui des sanctions en cas de manquements et d’abus commis dans l’exercice de leurs fonctions.

C’est après toutes ces explications juridiques que la vingtaine d’inspecteur, a prêté serment en qualité des protecteurs de notre environnement devenant ainsi le second groupe à prêter serment depuis 1989 en Guinée.

A préciser que, la cérémonie de prestation de serment du second groupe des inspecteurs évoluant à l’intérieur du pays est prévu dans les prochaines semaines.

Cellule de Communication: MEEF