Que pense le porte-parole du gouvernement de la publication des audits qui fait couler beaucoup d’encre et de salive ? Albert Damantang Camara répond : ‘‘Ces audits sont l’occasion pour les Guinéens de savoir ce qui s’est passé dans leur pays et qui nous a amené dans la situation catastrophique que nous connaissons. Comment nos actifs ont été dilapidés, comment nos réserves de change, les aides au développement, le budget national ont été détournés, comment notre patrimoine industriel a été bradé. Tout ceci au profit de quelques individus’’, le ministre de l’Emploi, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, Porte-parole du gouvernement.

On parle déjà de cabale contre de rivaux politiques du président. La réponse du Porte-parole du gouvernement : ‘‘Comme toujours vous trouverez des personnes de mauvaise foi parler de chasse aux sorcières contre des leaders de l’opposition. C’est comme si en Guinée il suffisait de devenir opposant pour acquérir automatiquement une immunité statutaire contre tout délit ou crime passé, présent ou futur !’’

Et de conclure : ‘‘Si nous sommes tous d’accord pour dire que la Guinée a subi pendant des années la mal gouvernance, la corruption et les détournements, il faut bien qu’on nous dise qui est coupable ou responsable de tous ces maux. On voudrait faire croire que, comme par enchantement, seuls les anciens premiers ministres sont innocents de tous ces maux ? Tant mieux ! Les audits permettront de faire la lumière sur cela”

Ibrahima S. Traoré

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici