Ancien ministre des Guinéens de l’étranger, ancien sociétaire du Syli national, membre du comité de soutien au Syli pour la CAN2019, Lucien Guilao, c’est de lui qu’il s’agit, était l’invité de marque de l’assemblée générale de Foutty-laffidy (un plat traditionnel autour duquel les journalistes, de manière informelle reçoivent leurs invités, NDLR), ce dimanche 14 juillet à Matoto P A. Ici, il a été demandé à l’invité de parler de certaines personnalités de la vie publique.

Grand P (pseudo artiste qui a accompagné le Syli à la CAN 2019). « Je n’ai pas envie de parler de grand P, mais tout ce qu’il y a autour, moi je pense que, c’est ma façon de voir les choses. Je n’ai pas aimé tout ce qu’il y a autour de Grand P. c’est quelqu’un qui vit avec un handicap, qui est malade et qu’on s’en sert. On le met sur des scènes pour faire des playbacks sur des chansons qui ne font pas rire du tout… moi si j’étais ministre de l’Action sociale, j’écrirai à ces personnes ».

Paul Put, sélectionneur de l’équipe nationale de Guinée. « Sincèrement quand on l’a nommé, j’avais beaucoup d’espoir, parce que sur 83 candidats, il a été choisi, ça veut dire qu’il doit être bon. Mais je me suis dit que c’est un entraîneur fragilisé, fragile, qui n’a pas transmis sa force à son équipe et c’est de l’incompétence. Mettre quatre équipes en quatre matchs, ça relève de l’incompétence ».

Mathurin Bangoura, gouverneur de la ville de Conakry, membre du Comité de soutien au Syli. « Mathurin, j’ai fait le même gouvernement que lui. Dans le football, il est en train de faire de gros efforts, c’est un homme loyal, c’est un homme courageux je crois qu’il sait là où il va, il n’est pas dans la langue de bois, il ne sait pas mentir ».

François Kamano, footballeur guinéen. « C’est un bon joueur. Ce n’est pas parce qu’on rate une compétition qu’on ne devient plus bon ».

Cellou Dalein Diallo, «C’est le chef de file de l’opposition. Mon impression…il n’a pas le mental de gagnant ».

Amadou Diaby, vice-président de la FEGUIFOOT, « Amadou Diaby, c’est un ami, c’est pourquoi je ne vais pas hésiter à lui dire la vérité quand je le verrai.  Pour ce qu’il a démontré, pour ce que j’entends, c’est décevant, incompétent et malhonnête ».

Une synthèse de Bhoye Barry pour guinee7.com

628 705 199

Publicités

Laisser un commentaire