Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré qui avaient acheté les biens privés de l’Etat pendant qu’ils étaient tous aux affaires, sont montés sur leurs grands chevaux pour défendre leurs acquisitions. Mais sans compter sur la détermination du CNRD à ramener ces biens dans l’escarcelle de l’Etat. Lire ci-dessous à propos, la déclaration du colonel Amara Camara, ministre secrétaire général à la Présidence de la République, porte parole de la présidence de la Transition.

« Cette invite qui a été lancée de libérer les bâtiments, je voudrais que ça soit compris par ceux qui ont reçu des invitations comme n’étant pas d’actes d’humiliation ou de dépossession. C’est plutôt des actions de salut public auxquelles eux tous devraient adhérer et accompagner. Il est important de rappeler qu’il faut laisser quelque chose intact à la Guinée. Les biens publics font partie de ceci. La ligne de conduite de récupération des biens de l’Etat reste maintenue et sera maintenue. Elle fait partie des points autour desquels le CNRD laissera un bilan. Ce bilan enfin, on le fera, mais il n’y aura jamais de recul, on ira jusqu’au bout de la procédure », a assuré le colonel Camara invité du journal de 20h30 de la télévision nationale, jeudi 17 février.

Focus de guinee7.com